mercredi 12 février 2014

Mesure User Centric vs Site Centric

1 commentaire:
 
Mesure User Centric vs Site Centric
Bonsoir.

Ce n’est pas parce qu’il n’y avait pas d’article à lire ici récemment que tu es un Top Chef du webanalytics.
C’était simplement pour ne pas avoir à te souhaiter une bonne année.
Preuve qu’en 2014 ton apprentissage doit se poursuivre : connais-tu la différence entre des mesures site-centric et user-centric ?
Evidemment que non.

Mesure user centric ou centrée utilisateur


Il s’agit de données d’audience web collectées à partir de la navigation d’un panel d’utilisateurs qui se veut représentatif de la population.
Mediamétrie/NetRatings par exemple dispose d’un panel de 25 000 braves gars qui ont installé un logiciel transmetteur de leurs données de navigation.


Quel intérêt me diras-tu ? Dis-le, vas-y dis-le !
Moi je te le dis : ces organismes « indépendants » permettent de certifier le trafic d’un site et de le comparer à d’autres puisque les méthodes de mesures sont similaires. 
Mais s’agissant d’un échantillon de visiteurs, il est important que les données recueillies soient suffisamment importantes pour être significatives. 

Il y a par exemple peu de chance qu’un grand nombre de panelistes recherchent des articles de « webanalytics pour les nuls ». 
Une mesure user-centric pour Bizut Analytics (qui est, toi-même tu sais, la référence du domaine) serait donc inexploitable. 
C’est un peu comme proposer un plat maling et gourmang à Cyril mais sans avoir pensé au dressage …

Mesure site centric ou centrée site


Cette seconde méthode d’audience web repose sur une collecte des données des visiteurs directement par le site selon 2 approches technologiques possibles.

L’analyse des fichiers logs


Un log est un fichier enregistrant l’ensemble des évènements intervenus sur un serveur : les requêtes et les réponses.  Chaque demande (appelée hit) faite par un visiteur sur un serveur est répertoriée dans un fichier (appelé log). On enregistre généralement l’IP du visiteur, les fichiers demandés (page HTML, fichier image, …) et les horaires.

Cette méthode est assez limitative et ne permet pas d’analyse marketing poussée (profil des visiteurs, des visites, quelle accessibilité, quel taux de conversion, …). Et surtout, on parle ici d’une technologie des Internets de l’époque Caramail et Windows Millenium (au mieux).

Il y a une autre solution. « L’offensive » dirait Couscous dans Podium.


La technologie des marqueurs ou Tag


         Tu connais maintenant le principe : on marque des pages dont on veut mesurer l’audience à l’aide d’un code JavaScript.
L’appel d’une page auprès d’un serveur permet de comptabiliser et traiter les données liées à la visite. On va ainsi pouvoir enregistrer les indicateurs que tu maîtrises parfaitement.

On a ainsi une mesure d’audience exhaustive mais qui comporte malgré tout un biais de taille : la dépendance aux cookies.
Si toi et tes enfants (oui, je sais tout), visitez Bizut Analytics depuis le même ordinateur, l’outil d’audience web n’enregistrera qu’un seul visiteur au lieu de : toi + X, avec X le nombre d’enfants en ta possession à l’instant T.
On a donc une vision axée navigateur internet plutôt qu’utilisateur.



             « J’imagine maintenant aisément l'émotion qui t’étreint aujourd'hui, car tu es enfin dans l'antichambre de la gloire et de la célébrité. »

Et puisque tout est clair, il ne me reste plus qu’à te souhaiter une bonne année, une joyeuse Saint Valentin, une bonne soirée.

1 commentaire:

 
© 2012. Design by Main-Blogger - Blogger Template and Blogging Stuff